Les actualités VAN-AWAY

Un roadtrip « éco-responsable »

Vacances en van aménagé : se laver, prendre une douche ? Vacances en van aménagé : se laver, prendre une douche ?

Nos conseils pour un roadtrip " éco responsable " !

Minimiser son empreinte carbone

Voyager implique moyen de transport, et à moins de partir à pied ou à vélo de chez vous,  vous allez être amenés à prendre une voiture, un train, un avion… Inévitablement, vous allez donc participer à l’émission de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère !

Voyager responsable, c’est déjà être sensibilisé à votre impact CO2, savoir l’estimer, le minimiser, et pour les plus engagés d’entre nous, compenser cet impact par une action solidaire. Un site de référence pour calculer votre impact CO2 est celui de la fondation GoogPlanet.

Le roadtrip n’est pas le mode de vacances le plus impactant, notamment comparé à l’avion, comme l’attestent les chiffres ci dessous.

  • 14 g de CO2/passager/km pour le train
  • 42 g de CO2/passager/km pour une petite voiture (4 passagers)
  • 55 g de CO2/passager/km pour une voiture moyenne (4 passagers)
  • 68 g de CO2/passager/km pour un bus (30 passagers)
  • 72 g de CO2/passager/km pour un deux roue motorisé
  • 250g de CO2/passager/km pour un avion (100 passagers)

Ces moyennes sont tout de même à relativiser, et les rejets pourront varier du simple au double que vous voyagiez à 4 dans un petit van ou à 2 dans un gros camping-car. De la même façon, un vieux combi polluera plus qu’un véhicule récent… et vous imposera des étapes plus courtes (difficile de faire de grandes distances avec des véhicules vintage) !  Si les moteurs diesels sont pour le moment les plus adaptés à l’utilisation du van (longues distances parcourues, niveau de consommation), les constructeurs nous promettent des modèles Hybrides pour l’horizon 2022…

Chez VAN-AWAY, nous avons fait le choix de ne proposer que des véhicules très récents (véhicules de moins de 20 mois), satisfaisant aux dernières normes anti-pollution, et affichant les plus basses consommations de carburant (7L en moyenne). Très fiables, silencieux, et moins polluants (norme Euro6 avec additif AdBlue inclus dans la location), ils vous emmèneront loin avec une empreinte carbone la plus faible possible…

location combi france

Voyager éco responsable

C’est l’heure de préparer votre roadtrip : adoptez une attitude éco responsable !

Réduisez vos bagages

La consommation de votre véhicule et votre empreinte carbone sont dépendantes de votre chargement : plus vous voyagez lourd, plus vous consommerez et polluerez ! Évitez donc de transporter des packs d’eau et des aliments pour tout votre séjour : vous aurez l’occasion d’acheter sur place, en consommant « local ». Pour vos effets personnels, faites le tri et n’emportez que le nécessaire !

N’hésitez pas à consulter notre article sur les indispensables pour votre roadtrip !

 

Respectez le milieu naturel

Lors de vos étapes, respectez la nature ! Vous avez plaisir à trouver des endroits propres et accueillants, alors veillez à les laisser comme tels au moment de votre départ !

  • Ne jetez pas de poubelles, de mégots, de papiers… et si vous en trouvez sur votre lieu de passage, n’hésitez pas à les ramasser ! A ce titre, si vous êtes adeptes de la course à pied, n’hésitez pas à rejoindre l’équipe et l’engagement de l’association Run Eco Team !
  • Ne jetez pas de sacs plastiques (ce sont des dangers mortels pour la faune qui les confond parfois avec de la nourriture)
  • Ne faites pas de bruit, respectez le silence des lieux.
  • Ne déranger pas la faune sauvage
  • Ne prélevez ni animaux, ni végétaux
  • N’allumez pas de feu dans la nature (barbecue…)

Pour vos vidanges, utilisez les endroits prévus à cet effet :

  • Aires de vidange des camping : vidange de vos WC chimiques et eaux usées
  • Aires de service de camping-car : vidange de vos WC chimiques et eaux usées
  • Stations lavage auto : vidange de vos eaux usées tolérées

Évitez absolument les vidanges en pleine nature !!!

pollution dechets roadtrip

Consommez des produits locaux

Essayez de consommer « local ». Ne prévoyez vos aliments que pour les 2 premiers jours, puis achetez au fur et à mesure de votre voyage des aliments locaux si possible. En plus du plaisir de découvrir les spécialités culinaires locales, vous éviterez ainsi les produits importés, qui induisent transport, et donc empreinte carbone…

 

Évitez certaines activités

Certaines activités pratiquées dans la nature peuvent avoir des impacts significatifs sur l’environnement. Voyager éco responsable c’est aussi se priver d’une sortie jetski ou d’une rando en motoneige. Préférez la planche à voile et la balade en raquettes !

Et bien sûr, pendant vos balades à pied ou à vélo, respectez les sites en restant sur les sentiers tracés, et en ne laissant aucune trace polluante de votre passage…

N’hésitez pas à consulter le site Conservation Nature pour plus de renseignements !

randonnee montagne       

S’équiper éco responsable

Vous souhaitez limiter au maximum la pollution de l’environnement pendant votre roadtrip ? Voici quelques produits à privilégier, et d’autres à éviter

 

Huile solaire

L’huile solaire, outre ses effets néfastes pour la peau, a des effets directs sur la qualité de nos océans. Et chaque année, ce serait plus de 4.000 tonnes de résidus de crèmes solaires qui se déposeraient sur les massifs coralliens. Une catastrophe si l’on en croit les prédictions des spécialistes : « la moitié du corail mondial est en danger de disparition d’ici 20 ans ». Et si le corail disparaît, c’est tout l’écosystème qui sera mis à mal dont notre propre existence.  Les solutions : des crèmes solaires ou laits bio, composés d’ingrédients naturels et biodégradables. Ou tout simplement un bon chapeau et une exposition au soleil raisonnée !

 

Savons, gels douche, liquide vaisselle

Savons, gels douche, liquide vaiselle… pour remplir leur rôle de nettoyant, ces produits contiennent des agents lavants (soyons un peu savants : les tensioactifs). D’autres ingrédients complètent la recette de base :  ils peuvent renfermer des additifs comme des conservateurs, des parfums, des colorants, etc., sous forme synthétique ou naturelle. Ces composants peuvent être nocifs pour la santé (irritations, allergies) et avoir de lourdes conséquences environnementales (pollution des eaux, suremballage…) : leurs particules infimes et non dégradables se retrouvent dans les cours d’eau, dans l’océan, dans les végétaux…

Pour le savon, privilégiez les savons à froid, qui sont les plus naturels. Vous les trouverez dans la plupart des commerces traditionnels ou bio, et sur la toile (Gaiia, lamazuna, …). Si vous n’en trouvez pas, certains savons fabriqués à chaud, tels le savon noir, savon de Marseille ou le savon d’Alep, conviendront moins aux peaux sensibles, mais n’auront aucun impact écologique (attention aux faux savons de Marseille, contenant parfums, colorants et additifs chimiques).

Si vous préférez les savons liquides, vérifiez qu’ils sont d’origine naturelle, voire biologique. Évitez les gels douche conventionnels, dont les agents lavants ont une empreinte écologique plus lourde (pollution des eaux, suremballage). De nombreux tensioactifs sont issus de la pétrochimie (origine pétrolière) comme les « Sodium Laureth Sulfate », « Sodium Lauryl Sulfate », « Ammonium Laureth Sulfate », etc. Côté santé, ils peuvent libérer des composés classés « potentiellement cancérigènes »…

Et pour la vaisselle ? Vous pouvez la faire avec votre savon d’origine naturelle ! Si vous préférez là encore le format liquide, plusieurs produits biodégradables peuvent se trouver sur internet. Sinon, un produit facile à trouver et à multi usage : le gel nettoyant proposé par Décathlon, pour votre douche, votre vaisselle…

Plus d’infos sur le très bon site belge Ecoconso

.

quel savon pour un roadtrip

Plastiques à usage unique

La pollution plastique est alarmante. Plus de 350 millions de tonnes de plastique sont produits chaque année, dont 80% passent l’année même à l’état de déchets qui s’accumulent dans des décharges ou en pleine nature, particulièrement dans les océans. Moins de 10 % de la production de plastique est recyclée et 12 % incinérée. Nous produisons 1 million de bouteilles en plastique… par minute !

Le parlement européen, en Octobre 2018, a soutenu à une large majorité un texte visant à limiter l’utilisation du plastique à usage unique qui représente la part la plus rapidement éliminable de la pollution. Exit les cotons-tiges, couverts, assiettes et autres pailles en plastique.

Pas de vaisselle jetable en plastique pour votre roadtrip donc, ce qui pour certains est la solution de facilité pour éviter de faire la vaisselle. VAN-AWAY fournit toute la vaisselle nécessaire pour votre voyage (casseroles, poêle, passoire, grandes et petites assiettes, bols, mugs…).

pailles plastique

 

La charte du campeur

On pourra se tourner, enfin, vers la FFCC, Fédération Française des Campeurs et Camping-caristes, qui partage sur son site les règles de bonne conduite et les fondamentaux du « bien camper ». Depuis 1938, la FFCC considère le camping comme un art de vivre et elle incite tous les campeurs à adopter un comportement respectueux d’autrui et de leur environnement :

  1. Campons dans les zones autorisées et, sur un terrain privé, demandons l’autorisation de faire étape à son propriétaire.
  2. Respectons en tous lieux la faune et la flore dont l’équilibre est fragile. N’allumons pas de feu dans la nature. Fumeurs, soyons vigilants avec nos mégots.
  3. Soyons attentifs à la tranquillité d’autrui en évitant les nuisances sonores de jour et de nuit dues aux éclats de voix, aboiements, radio, télévision, moteur…
  4. Effectuons les vidanges des eaux noires et grises correctement et surtout exclusivement dans les endroits réservés à cet effet et dans le plus grand respect de la nature et des principes écologiques. Ne laissons jamais ouverts les robinets de vidange.
  5. Tenons les chiens en laisse dans les sites où ils sont acceptés, et ramassons leurs déjections.
  6. Respectons les aménagements et équipements publics ou privés et ne laissons aucune trace de notre passage.
  7. Inspectons et nettoyons les lieux de halte et de camping pour ne laisser aucun objet ou détritus. A défaut de poubelles, emportons nos déchets avec nous. Utilisons les poubelles à tri sélectif s’il y en a.
  8. Acceptons le règlement intérieur des terrains de camping et participons activement aux efforts de ceux qui s’engagent à respecter la charte nationale établie par la profession pour une meilleure qualité paysagère
  9. Adoptons un comportement éco-citoyen, consommons l’eau et les autres ressources naturelles raisonnablement.
  10. Ayons une attitude courtoise, échangeons entre campeurs et portons assistance à toute personne en difficulté (panne mécanique, handicap…).

roadtrip eco responsable

Plus d'infos sur les vans, les fourgons aménagés, les roadtrips en france et en Europe, les actualités ? Consutlez le blog de VAN-AWAY

 

Park4night : pour bénéficier des conseils des utilisateurs

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

 

 

Se connecter